Les résultats en graphopédagogie ou rééducation de l'écriture

progrès en rééducation de l'écriture

Illan :

 

Depuis le CP, Illan se complaisait à écrire joliment avec une tenue de crayon pour le moins acrobatique. Ce n’est qu’en CM2 que la douleur apparut dans les doigts et qu’il accepta d’entamer une rééducation. 

Très appliqué et très motivé, Illan fut très content de pouvoir écrire en classe avec une belle tenue de crayon efficace après seulement trois séances. Egalement très courageux, il préféra continuer seul, sous le regard vigilant de ses parents. Félicitations, Illan ! Ne lâche rien de mes consignes ! 

progrès en graphopédagogie : Eléa, élève en CE1

Eléa,

Quand j'ai reçu Eléa pour la première séance, elle venait de retrouver le plaisir d'aller à l'école grâce à la mise en route d'un suivi pluridisciplinaire mené avec brio par sa maman.
En CE1, âgée de 7 ans et 5 mois, son écriture était encore laborieuse, très lente et difficilement sur les lignes.
 Un lignage adapté, une posture et une tenue de crayon adéquates ont été mis en place.
Après 6 séances, avec beaucoup de courage et un travail appliqué à la maison, voici son écriture.
Le chemin parcouru est remarquable. Il ne reste plus qu'à poursuivre encore les efforts pour travailler les lettres plus difficiles et améliorer la vitesse...en laissant le temps à Eléa d'améliorer ses autres capacités.

 


123 Ecriture