Réussir à bien écrire, c'est possible !

grapho pédagogie : progrès en écriture d'une élève de CM1

Sophie écrivait mal et n’aimait pas être à la traîne pour recopier les leçons.
La raison était multiple : un pouce mal placé sur le crayon, très peu mobile , une feuille mal positionnée, un faible tonus postural et une orthographe fragile.
Au fur et à mesure de la rééducation, Sophie a été agréablement surprise de voir son écriture s’améliorer grâce à l’installation d’une nouvelle tenue de crayon et d’une bonne posture en classe. Elle s’est aperçue aussi que les mots devenaient plus faciles à orthographier. Très fière de sa réussite par ce travail à la maison, la voilà prête à aborder le CM2 en toute confiance.


rééducation et grapho pédagogie : progrès en écriture d'une adulte

Cécile était douée pour écrire très vite tout en gardant une belle écriture lisible. Mais sa prise de crayon douloureuse la contraignait à réduire son temps d’écriture à la main.

Motivée par les besoins de rééducation de sa fille Sophie, elle a, elle aussi, appris à placer ses doigts sur le crayon, d’une manière plus efficace.

Un entraînement adapté pour faire bouger les doigts et ré-écrire en cursive lui permet aujourd’hui d’écrire vite, aisément et sans aucune douleur.

Ce duo a été remarquable.


progrès en écriture d'un élève de 4ème en ULIS

La décision d’écrire à la main, malgré une préconisation de l’ordinateur, a été sans équivoque pour Maxence.
Très motivé pour affronter sa scolarité malgré ses difficultés dys, il s’est senti capable d’améliorer son écriture en entamant ce ré-apprentissage adapté. 
Nous avons retravaillé les positions, la formation des lettres, la copie et la vitesse, afin de rendre le geste plus aisé. 
Au test final, Maxence nous a montré qu’il était capable d’écrire deux fois plus vite sans aucune douleur.
Je l’encourage à se donner tous les moyens de se réconcilier avec l’orthographe pour faciliter davantage la prise de notes, avec l’appui bienveillant de tous ses enseignants et de sa super maman.


Sasha était très gêné par une écriture soit illisible, soit très lisible mais bien trop lente pour lui permettre de noter les cours. 
La meilleure solution a été d’adopter le bon geste.
Convaincu dès la 3ème séance, Sasha s’est alors motivé pour travailler tous les exercices proposés et réussir ainsi à être beaucoup plus à l’aise à l’écrit.
Avec cette nouvelle main d’écriture bien plus fluide, le voilà paré pour la suite de sa scolarité.


progrès en écriture d'un élève en CE1

Les progrès en écriture sont là ! 
Grâce à une mamie en or, très patiente et bienveillante, et à de gros efforts, Dylan a acquis le geste graphique de toutes les lettres. Il sait copier des phrases simples, à son rythme et de manière ludique, de préférence.
En raison de grandes difficultés de concentration et d’apprentissage, un soutien multiple a été mis en route pour apporter à ce petit garçon très vivant, toute l’aide dont il a besoin pour réussir en classe.
Nul doute qu'en continuant l'entrainement à l'écriture avec tous les outils de cette rééducation, Dylan aura de moins en moins de mal à écrire. 


progrès en grapho pédagogie rééducation de l'écriture d'un élève en CM2

Jean souffrait depuis la maternelle d’une mauvaise tenue de crayon. Le graphisme, « ce n’était pas son truc », l’écriture « ça faisait mal et c’était très difficile ». Les séances en psychomotricité n’ont malheureusement pas donné le résultat escompté.
Très volontaire et accompagné de sa maman, il a suivi sérieusement le programme d’exercices adaptés pour lui : motricité fine, tenue de crayon, position de la feuille, latéralité, maturation du réflexe RTAC, tout en revoyant le tracé des lettres et consolidant l’analyse grammaticale.
Jean est aujourd’hui heureux de voir tous les progrès qu’il a fait ! Et tellement fier de son crayon d’or !


progrès en écriture grâce à la grapho

Lors de notre première rencontre, Silvio avait vraiment du mal à écrire. Il était crispé et lent à tracer les lettres. Un travail en orthoptie était en cours. Ce petit garçon au caractère bien trempé a su me faire comprendre qu’il ne fallait pas lui en demander trop car il était vite fatigable. Epaulé par la maman, nous avons repris, pas à pas, toutes les étapes de l’apprentissage de l’écriture pour finalement obtenir de Silvio qu’il trouve le plaisir d’écrire. Le résultat parle de lui-même : fluidité, belle écriture et rapidité sont au rendez-vous. Il a même reçu les compliments de la maîtresse pour ses progrès en écriture.


progrès en écriture d'un garçon de 8 ans à haut potentiel grâce à la grapho

L'écriture, ce n'est pas trop son truc. Guillain préfère lire, et lire beaucoup. C'est tout à fait ordinaire pour un enfant à Haut Potentiel. Pour autant, Guillain a su trouver la motivation pour faire les exercices recommandés, et ce, malgré les aléas du confinement. L'implication et la patience de la maman a porté ses fruits. Avec les doigts entraînés et une bien meilleure posture, ce petit jeune homme écrit maintenant avec plus d'aisance et à un rythme suffisant pour suivre en classe.


progrès en grapho d'un enfant de 10 ans

 Mathis avait des positions, des tracés de lettres et une copie qui le freinaient pour bien écrire. 
Aujourd'hui, les e dits "apraxiques" qui rendaient son  écriture difficile à lire sont remplacés par des e en boucle, beaucoup plus fluides. Les lettres rondes tournent dans le bon sens. La main se trouve sous la ligne d'écriture. Conséquences de tout cela : la vitesse s'est améliorée et c'est plus agréable à lire.
Bravo pour tous ces changements qui vont lui faciliter la vie à l'école et encore après ! Vive l'écriture lisible, fluide et aisée !
Je suis ravie d'avoir accompagné Mathis et sa maman dans cette belle réussite bien méritée. 


progrès en écriture d'un élève en 6ème

En 6ème, son écriture était parfois illisible. 
Pour l’améliorer, il fallait reprendre plusieurs points : la posture, la tenue de crayon et le tracé de plusieurs lettres. 
Remettre en place de bonnes habitudes pour la fluidité n’est pas toujours chose facile pour un ado, mais je savais que je pouvais compter sur le sérieux et la persévérance de ce jeune homme fort appliqué. Un paramètre n’a pas été oublié : la vision et la motricité oculaire qui rendaient Nicolas mal à l’aise pour écrire.
Toutes mes félicitations Nicolas !


Quand j’ai rencontré Lina, elle se plaignait de douleurs et de mains moites en écrivant. Elle était très lente.
L’amélioration de la fluidité a été possible grâce à un travail remarquable de Lina sur la posture, la tenue de crayon ainsi que la stratégie de copie. L’accompagnement de la maman a également beaucoup compté dans cette réussite. Bravo !
En continuant tranquillement l’entraînement à la maison, les exercices chez l’orthoptiste, et les apprentissages en classe de CE2, l'effort d'écriture sera moindre, j'en suis sûre. Patience !
Tu peux être fière de toi, Lina !


Grégoire a la particularité d’être gaucher mais ce n’est pas une raison pour ne pas pouvoir finir de copier ses leçons !
A l’entrée au lycée, il s’est enfin décidé à remédier à son problème de lenteur, en se lançant le défi de changer sa tenue de crayon et sa posture. Défi réussi ! Il a aussi revu le tracé des lettres puis il s’est lancé en classe, sous l’œil attentif de sa professeur de français. Avec un nouveau stylo et encore un peu d’entraînement, la réussite sera complète.
En route pour de belles et longues dissertations ! 


progression en écriture d'un élève en CE2

Ce sympathique jeune homme éprouvait de très grandes difficultés à lire en CP, mais il s’en cachait. Heureusement, une double prise en charge par une orthophoniste et une orthoptiste a été mise en route car, pour la maman, il y avait des signes dys qui ne trompaient pas.
Quand il est venu me voir en fin de CE1, l’écriture de Théo était très laborieuse, en lien avec ses difficultés phonologiques et visuelles, mais aussi parce qu’il n’était pas au point techniquement. Au fil des entraînements, sérieux et réguliers, Théo a su mettre en place un geste plus efficace, en rectifiant notamment la position de la main gauche et celle de la feuille. Il a également nettement amélioré sa stratégie de copie. Le voilà prêt, pour aborder l’orthographe avec plus de sérénité.
Je félicite Théo pour tous ses efforts et je remercie la maman pour sa grande implication. 
Je vous souhaite bonne route pour la suite !


rééducation de l'écriture : graphopédagogie pour un élève en classe de seconde


Réapprendre l'écriture cursive avec une tenue de crayon efficace est toujours possible, même à 15 ans ! 
Pour encore mieux réussir, la seule solution pour ce lycéen, c'était d'écrire plus vite.  Tim n'a pas hésité une seule seconde pour reprendre l'entraînement avec le bon geste et passer ainsi à une écriture plus fluide.
Quelle efficacité, Tim ! Bravo à toi !


progrès d'un élève de CM2 grâce à la rééducation de l'écriture par la graphopédagogie

Abandonner l'écriture scripte n'est pas toujours facile à cet âge mais, à force de persévérance, Oscar y est arrivé.
En s'entraînant encore un peu pour améliorer sa vitesse, il pourra affronter sereinement le collège .
Bravo à toi !


progrès en écriture d'un élève de 6ème.

Je dédie ce résultat à tous les parents et tous les enfants qui vivent mal l’école à cause de l’écriture. Ne pas bien écrire n’est pas une fatalité car l’écriture peut se rééduquer. Cela demande un apprentissage de la posture, de la tenue de crayon, de la formation des lettres et de la copie.
Les progrès de Maxence après 4 séances en graphopédagogie sont remarquables. Son écriture est nettement plus lisible, les lettres travaillées plus fluides. Maxence a été fier de m’annoncer les félicitations et les encouragements de ses professeurs.
Il lui faudra encore apprendre la formation des autres lettres, la stratégie de copie pour acquérir les automatismes de l’écriture cursive. Je sais combien cela demande d’effort pour s’entraîner à la maison. Mais l’apprentissage de l’écriture cursive est un geste complexe qui exige une grande pratique régulière. 
Parents, soyez vigilants et patients. Une belle écriture lisible et fluide n’a pas de prix quand elle renforce les apprentissages scolaires et l’estime de soi.
Bravo Maxence, continue l'entraînement ! 


rééducation écriture adulte

Tout en ayant confiance en ses capacités, ce quinquagénaire a réappris de A à Z toutes les lettres cursives; il a réadapté sa posture et pu trouver un  stylo à sa main. Le voilà très heureux d'écrire et fier de montrer que la rééducation de l'écriture n'est pas réservée qu'aux enfants.
Bravo Monsieur ! J'ai été impressionnée par votre détermination et votre persévérance !


progrès en écriture d'une élève en CE2 grâce à une rééducation de l'écriture par la graphopédagogie

Après un accompagnement pluridisciplinaire entamé en CE1, Eléa peut être fière de ses progrès en écriture : le repérage sur sa page, la stratégie de copie et le tracé des mots sont maîtrisés même si une fragilité dans la posture et la tenue du stylo est à consolider. Notre jeune écolière s’est bien épanouie, et je me réjouis de cette réussite soutenue à la fois par ses parents, ses enseignants et les professionnels engagés dans cette rééducation à long cours. 
Bravo Mademoiselle Eléa ! Je suis ravie d'avoir fait un bout de chemin avec toi.


progrès en écriture d'une élève en classe de  5ème

 Lucie affronte courageusement sa dyslexie-dysorthographie, avec le soutien de sa famille, en particulier sa maman. Elle suit un traitement proprioceptif depuis 2016 et une rééducation orthophonique depuis l’école maternelle. Elle n’était pas du tout à l’aise avec son stylo : elle avait mal en écrivant, son écriture, même en script, n’était pas belle ni bien lisible. La rééducation lui a permis de corriger sa posture et sa tenue de crayon, et surtout d’automatiser le tracé des lettres cursives. Désormais, son écriture est plus agréable : lisible, plus jolie et suffisamment rapide pour la copie des leçons en classe. Elle a même adopté un stylo plume et rangé son pupitre ! Il ne lui reste plus qu’à travailler quelques points à plus long terme et ce sera parfait. 
Bravo à toutes les deux !  


progrès en écriture d'un enfant de 11 ans suite à sa rééducation

 Cet élève très consciencieux ne copiait pas assez vite ses leçons et se croyait nul en français. Après les bilans chez une orthophoniste et une psychomotricienne, il s’est avéré qu'il n'avait pas besoin de prise en charge. Le mouvement de la main et la copie n’étaient pas efficaces. Au bout de trois séances, Tom avait repris confiance en lui et retrouvé le plaisir d'écrire. Les séances suivantes furent consacrées à installer une écriture fluide et suffisamment rapide pour suivre aisément en classe. Toutes mes félicitations à Tom et à sa maman. 


progrès en rééducation de l'écriture

 
Depuis le CP, Illan se complaisait à écrire joliment avec une tenue de crayon pour le moins acrobatique. Ce n’est qu’en CM2 que la douleur apparut dans les doigts et qu’il accepta d’entamer une rééducation.
Très appliqué et très motivé, Illan fut très content de pouvoir écrire en classe avec une belle tenue de crayon efficace après seulement trois séances. Egalement très courageux, il préféra continuer seul, sous le regard vigilant de ses parents.
Félicitations, Illan ! Ne lâche rien de mes consignes ! 


progrés en écriture d'une élève en difficultés scolaires

Quand j'ai reçu Eléa pour la première séance, elle venait de retrouver le plaisir d'aller à l'école grâce à la mise en route d'un suivi pluridisciplinaire mené avec brio par sa maman.
En CE1, âgée de 7 ans et 5 mois, son écriture était encore laborieuse, très lente et difficilement sur les lignes.
 Un lignage adapté, une posture et une tenue de crayon adéquates ont été mis en place.
Après 6 séances, avec beaucoup de courage et un travail appliqué à la maison, voici son écriture.
Le chemin parcouru est remarquable. Il ne reste plus qu'à poursuivre encore les efforts pour travailler les lettres plus difficiles et améliorer la vitesse...en laissant le temps à Eléa d'améliorer ses autres capacités.


123 Ecriture

France

J'ai lu la Politique de confidentialité et je l'accepte.