Les résultats en graphopédagogie - rééducation de l'écriture

rééducation écriture adulte

Frédéric, 57 ans


Tout en ayant confiance en ses capacités, ce quinquagénaire a réappris de A à Z toutes les lettres cursives; il a réadapté sa posture et pu trouver un  stylo à sa main. Le voilà très heureux d'écrire et fier de montrer que la rééducation de l'écriture n'est pas réservée qu'aux enfants.
- Bravo Monsieur ! J'ai été impressionnée par votre détermination et votre persévérance !

progrès en écriture d'une élève en CE2

Éléa, 8 ans

Après un accompagnement pluridisciplinaire entamé en CE1, Eléa peut être fière de ses progrès en écriture : le repérage sur sa page, la stratégie de copie et le tracé des mots sont maîtrisés même si une fragilité dans la posture et la tenue du stylo est à consolider. Notre jeune écolière s’est bien épanouie, et je me réjouis de cette réussite soutenue à la fois par ses parents, ses enseignants et les professionnels engagés dans cette rééducation à long cours. 
- Bravo Mademoiselle Eléa ! Je suis ravie d'avoir fait un bout de chemin avec toi.

progrès en écriture d'une élève en classe de  5ème

Lucie, en classe de 5ème

 

Lucie affronte courageusement sa dyslexie-dysorthographie, avec le soutien de sa famille, en particulier sa maman. Elle suit un traitement proprioceptif depuis 2016 et une rééducation orthophonique depuis l’école maternelle. Elle n’était pas du tout à l’aise avec son stylo : elle avait mal en écrivant, son écriture, même en script, n’était pas belle ni bien lisible. La rééducation lui a permis de corriger sa posture et sa tenue de crayon, et surtout d’automatiser le tracé des lettres cursives. Désormais, son écriture est plus agréable : lisible, plus jolie et suffisamment rapide pour la copie des leçons en classe. Elle a même adopté un stylo plume et rangé son pupitre ! Il ne lui reste plus qu’à travailler quelques points à plus long terme et ce sera parfait. 
- Bravo à toutes les deux ! 

progrès en écriture d'un enfant de 11 ans suite à sa rééducation

Tom, en classe de 6ème

Cet élève très consciencieux ne copiait pas assez vite ses leçons et se croyait nul en français. Après les bilans chez une orthophoniste et une psychomotricienne, il s’est avéré qu'il n'avait pas besoin de prise en charge. Le mouvement de la main et la copie n’étaient pas efficaces. Au bout de trois séances, Tom avait repris confiance en lui et retrouvé le plaisir d'écrire. Les séances suivantes furent consacrées à installer une écriture fluide et suffisamment rapide pour suivre aisément en classe. Toutes mes félicitations à Tom et à sa maman.

progrès en rééducation de l'écriture

Illan :

 

Depuis le CP, Illan se complaisait à écrire joliment avec une tenue de crayon pour le moins acrobatique. Ce n’est qu’en CM2 que la douleur apparut dans les doigts et qu’il accepta d’entamer une rééducation. 

Très appliqué et très motivé, Illan fut très content de pouvoir écrire en classe avec une belle tenue de crayon efficace après seulement trois séances. Egalement très courageux, il préféra continuer seul, sous le regard vigilant de ses parents.
- Félicitations, Illan ! Ne lâche rien de mes consignes ! 

progrés en écriture d'une élève en difficultés scolaires

Eléa,

Quand j'ai reçu Eléa pour la première séance, elle venait de retrouver le plaisir d'aller à l'école grâce à la mise en route d'un suivi pluridisciplinaire mené avec brio par sa maman.
En CE1, âgée de 7 ans et 5 mois, son écriture était encore laborieuse, très lente et difficilement sur les lignes.
 Un lignage adapté, une posture et une tenue de crayon adéquates ont été mis en place.
Après 6 séances, avec beaucoup de courage et un travail appliqué à la maison, voici son écriture.
Le chemin parcouru est remarquable. Il ne reste plus qu'à poursuivre encore les efforts pour travailler les lettres plus difficiles et améliorer la vitesse...en laissant le temps à Eléa d'améliorer ses autres capacités.

 


123 Ecriture