Qu'est-ce que la graphopédagogie ?

C'est un apprentissage expert de l'écriture.

La graphopédagogie vise à remédier aux problèmes d'écriture manuscrite
par un enseignement et une rééducation explicites du geste graphique 
permettant d'écrire de manière fluide et lisible. 
La méthode est basée sur des exercices techniques à faire chez soi.
Elle corrige la posture, la tenue de crayon et fait travailler les doigts, elle apprend le tracé des lettres sans jamais perdre le lien entre langage et graphomotricité et en tenant compte des besoins de chacun.

A qui s'adresse la graphopédagogie ?

graphopédagogie :apprendre à écrire

Aux enfants

  • qui n’aiment pas écrire
  • qui ont mal lorsqu’ils écrivent
  • qui écrivent trop lentement
  • qui sont difficiles à lire
  • qui ont des difficultés d’apprentissage 
  • qui ont des troubles associés  tels que TDAH, dyspraxie, intelligence précoce.
graphopédagogie: apprendre à écrire

Aux adolescents et étudiants

  • qui n’écrivent pas assez vite en classe ou aux examens
  • qui sont peu ou pas lisibles 
  • qui ont des douleurs liées à l'écriture
  • qui veulent améliorer la vitesse et la qualité de leur écriture pour mieux réussir.


graphopédagogie: écrire mieux

Aux adultes

  • qui ne peuvent écrire longtemps sans douleurs
  • qui souffrent de crampes de l’écrivain (dystonie)
  • qui ont une écriture illisible
  • qui souhaitent tout simplement retrouver une belle écriture fluide.


Comment se passe une rééducation ?

 " Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise. "
Joseph Joubert

la graphopédagogie est avant un apprentissage de l'écriture

L'écriture est un geste que l'on pratique couramment avec un stylo. Comme dans l'apprentissage d'un instrument de musique ou d'un sport, ce geste doit être appris et répété pour qu'il s'automatise et s'affine. Plus vous ferez ce geste, plus il sera facile à réaliser et plus il sera bien fait. Vous serez fier de vos progrès !
 
Une rééducation commence dès le premier rendez-vous, dans un contexte de cours particuliers. A partir de vos écrits - cahiers, notes, texte écrit en séance - j'analyse vos besoins en tenant compte également des difficultés constatées à l'école, au travail ou à la maison. 
Puis, je vous montre et explique des exercices à faire ensuite régulièrement chez vous pendant 10 minutes environ - condition indispensable pour vous faire progresser. 
 
Je vous revois 7 à 10 jours après, afin d'affiner mes observations et continuer avec la progression la plus adaptée possible. 

La rééducation se déroule ensuite à un rythme d'une séance toutes les 3 ou 4 semaines.
 
Avec un enfant, un parent doit assister aux séances pour pouvoir le guider dans ses exercices.
 
Une séance dure de 40 à 60 minutes. Comptez entre 3 et 8 séances pour obtenir une écriture lisible et fluide. Sauf pathologie particulière, une rééducation n'excède jamais 10 séances, l'objectif étant de remédier aux difficultés d'écriture. Si je constate des difficultés associées comme des troubles d'attention, de praxie ou autres, je vous conseille l'aide d'autres professionnels.

l'écriture en question

Vos questions

A partir de quel âge rééduquez-vous l'écriture ?

 

Il est bon de réagir aux difficultés d'écriture en fin de CP, le temps de laisser à chaque enfant son rythme de développement. Néanmoins, si vous remarquez que votre enfant a vraiment du mal à tenir un crayon, il faut rapidement trouver la meilleure solution pour favoriser la bonne prise en main. La posture est également essentielle à mettre en place. 
Ne pas aimer l'école et être fâché avec le graphisme et l'écriture sont aussi des signes d'alerte. Mes observations pourront alors vous guider vers la meilleure remédiation possible en partenariat avec d'autres professionnels si besoin.

Est-ce qu'un adulte peut rééduquer son écriture ?

 

Il n'y a pas vraiment d'âge limite pour entamer une rééducation de son écriture. Les adultes sont en général très motivés. ils retrouvent une écriture lisible et fluide au bout de 3 ou 4 séances, voire moins, exceptés les adultes qui souffrent d'une dystonie de la main ou d'un handicap. 

Quelle différence entre graphothérapeute et graphopédagogue ?

 

La rééducation de l’écriture par un graphothérapeute ne porte pas sur l’écriture elle-même mais plutôt sur la souplesse et l’aisance du geste pour que le patient reprenne plaisir à écrire. Elle comporte une dimension psychologique. Après un bilan obligatoire, le patient pourra suivre une série de séances hebdomadaires qui s’étaleront sur 6 à 10 mois. 

La rééducation de l’écriture par un graphopédagogue est centrée sur le geste graphique, son apprentissage et son automatisation, en faisant le lien entre la graphomotricité et le langage. Les séances sont mensuelles, les progrès sont visibles rapidement grâce aux petits exercices à faire chez soi. Le nombre de séances varie en général de 3 à 8  selon les difficultés et le degré d'implication.

Changer de stylo, est-ce la solution ?

 

Comme beaucoup d'autres paramètres, le stylo influe sur l'écriture. Une bonne ergonomie de cet outil peut aider à écrire sans crispation. Mais si votre enfant a pris de mauvaises habitudes notamment dans la tenue de crayon, la posture ou encore le tracé des lettres, le plus adapté des stylos ne suffira pas pour remédier à ses difficultés. C'est justement tout cet apprentissage qui est repris en graphopédagogie en ajoutant qu'il se fait au crayon mine.

Pourquoi écrire à la main plutôt qu'à l'ordinateur ?

 

Pour répondre à cette question, je vous renvoie à une interview de Liliane Lurçat, spécialiste de la psychologie de l'enfant.
Sa réponse est claire : "C'est en écrivant qu'un enfant enregistre".
L' écriture, au carrefour du langage et de la motricité, s'acquiert par un enseignement et un apprentissage du geste. Celui-ci se met en place jusqu'au collège. Il est donc préférable de favoriser la graphomotricité en s'appuyant sur notre méthode avant d'envisager l'utilisation de l'ordinateur.  


123 Ecriture